Bienvenue

Le bureau de la Fondation Heinrich Böll à Dakar est le 32ème de la Fondation Politique Verte à travers le monde et le premier en Afrique de l’Ouest francophone. Nos activités qui ont démarré en 2018, avec l’ouverture officielle du bureau au mois de mai, s'articulent autour de deux programmes:

La Heinrich-Böll-Stiftung travaille de façon inclusive avec les partenaires de la société civile sénégalaise ainsi que les institutions étatiques centrales comme décentralisées. Elle compte ainsi soutenir la protection de l’environnement et la promotion de l’écologie dans le domaine social et politique d’une part, et à favoriser l’avènement d’une société démocratique qui respecte les droits humains universels en accordant une attention particulière sur l’égalité entre les genres, d’autre part.

 

COVID-19 a perturbé le monde. C’est le moins que l’on puisse dire, lorsque tout ce qui était depuis des années dit impossible, et juste pas possible, est en train de se réaliser. Ralentir. S’arrêter. Penser à l’intérêt commun pour la survie de toutes et tous. Surtout pour des sociétés plus justes, moins inégalitaires.
En ces temps difficiles, l’heure est plus que jamais à la solidarité, au partage mais surtout à l’inspiration. L’équipe de la Fondation Heinrich Böll et l’ensemble de ses partenaires au Sénégal sont plus que jamais déterminé.e.s à donner du temps et de la voix pour amplifier les visions et les idées de celles et ceux que l’on entend peut-être pas souvent mais qui ont tellement de choses à dire non seulement pour surmonter le confinement, la distanciation sociale et la pandémie mais surtout pour faire éclore de nouvelles manières de vivre et de faire pour la période « après COVID-19 ». Découvrez tous nos articles et toutes nos publications avec les partenaires dans le contexte COVID-19, par ici

Une sélection d'articles en anglais et la série Perspectives pour nos lecteurs anglophones.

Dossiers thématiques

The invisible coronavirus

Le coronavirus invisible rend visibles les inégalités et les injustices systémiques entre les genres

Contribution

Les dimensions sexospécifiques de la pandémie sont nombreuses et d'une gravité étonnante, mais elles ne sont pas nouvelles et ne sont pas surprenantes. En fait, le coronavirus invisible a plutôt rendu visibles les nombreuses lignes de faille déjà existantes dans notre monde hyper-mondialisé et largement dirigé par les entreprises, avec ses injustices économiques, environnementales et sociales, son inégalité et son sexisme persistants entre les sexes, sa xénophobie et son racisme violents, son oppression néocolonialiste et son extractivisme perpétué par des élites financières, politiques et intellectuelles autoproclamées.

Note politiques publiques

Analyse des politiques publiques pendant et après la COVID-19 au Sénégal

Analyse

En plus de cette crise sanitaire, la pandémie plonge le monde entier dans une crise économique, sociale et politique considérable. Les mesures prises par les pays pour endiguer la propagation du virus, comme la fermeture des frontières, l’interdiction d’importer et d’exporter ont mis en exergue la vulnérabilité des systèmes économiques de nombreux pays et encore plus de ceux des pays africains. Toutefois, cette crise a le mérite de démontrer encore une fois à de nombreux pays africains, la nécessité de revoir leur priorité d’investissement, leur modèle de développement socioéconomique et leur politique publique interne.

L'autre déficit d'infrastructure : la durabilité

L'autre déficit d'infrastructure : la durabilité

Cette publication communautaire du Haut-Commissariat aux droits de l’homme et de la Fondation Heinrich-Böll se penche sur les avantages d’une intégration explicite des dimensions humaine et environnementale dans la planification et la mise en œuvre de méga-infrastructures et sur les coûts qui en résulteraient.

Rapport de l'étude-bilan sur les projets et programmes migratoires 2005-2019 au Sénégal

Rapport de l'étude-bilan sur les projets et programmes migratoires de 2005 à 2019 au Sénégal

Rapport

Depuis 2005, suite à la médiatisation spectaculaire de nombreux décès de femmes, d’hommes et d’enfants sur les routes migratoires vers l’Europe, le Sénégal a multiplié les projets et programmes relatifs à la migration clandestine, en grande partie soutenus par l’Union européenne et plusieurs de ses États membres (France, Italie, Espagne). Le présent rapport propose un bilan de ces projets et programmes pour la période 2005-2019.

Guide du vélo - couverture

Guide du vélo - Sama Vélo

Mobilité douce

SAMA VÉLO (« mon vélo » en wolof), est une initiative sénégalaise qui vise à développer la mobilité à vélo au Sénégal.

En 2019, avec la Fondation Heinrich Böll Sénégal, l'association a mené une étude socio-économique sur l'usage du vélo au Sénégal, visant à faire l’état des lieux et d’évaluer les barrières de la mobilité à vélo pour les Sénégalais.e.s.

Ce guide du vélo est une restitution condensée des résultats de cette étude. 

Couverture Atlas du Plastique (version Sénégal)

Atlas du Plastique (version Sénégal)

Pollution Plastique

L’Atlas du Plastique est la nouvelle édition qui vient compléter la série d’Atlas thématiques de la Fondation Politique Verte, en collaboration avec Break Free From Plastic et La Fabrique Ecologique. La publication apporte des réponses à toutes nos questions sur le plastique, en revenant sur les faits tangibles, les données et les chiffres qui montrent l’ampleur de la crise du plastique et démontrent l’urgence d’y apporter rapidement des solutions, et ce à tous les niveaux.

Couverture Coffee Table Book Géantes Invisibles 2019_hbs

Coffee Table Book - Géantes Invisibles 2019

Portraits

Livre cadeau de portraits de 21 femmes sénégalaises championnes de développement tous azimuts pour leurs communautés. Les Géantes Invisibles, une initiative de Africans Rising, mettent depuis des années la lumière sur des femmes exceptionnelles. 

Couverture Etude Bilan Politiques Migratoire 2005-2019 Senegal

Fact sheet : Etude-Bilan sur les Politiques Migratoires de 2005 à 2019 au Sénégal

Migrations

Au moment où le Sénégal a adopté sa politique migratoire en 2018 après de longues années d’actions de lutte contre la migration dite « irrégulière » ou « clandestine », l’on notait la recrudescence de l’émigration par les pirogues « Barça wala barsak ».
En effet, l’incident de la pirogue de migrants qui s’était échouée sur la plage du Millénaire à Dakar en août 2018, relançait le débat sur « l’émigration clandestine » au Sénégal.

Ainsi, le moment est venu de faire le bilan des politiques migratoires en mettant l’accent sur leurs impacts réels sur les projets migratoires des groupes cibles notamment en termes d’allocation des investissements.